Don Rimini (Fogbank – FR)

Don Rimini (Fogbank – FR)

Don Rimini nous a accordé quelques minutes, pour revenir sur sa carrière et ses projets. Il sera à Garosnow, aux Angles, le 11 Janvier prochain. Il sort son premier EP Clubland le 20 décembre prochain.

D’abord, peux tu expliquer à nos lecteurs ce qui t’a donné envie de devenir dj et d’en faire ta profession ? tu étais mauvais à l’école ?

Ce qui m’a animé, au départ, c’est la passion. Depuis l’enfance, ma passion, c’est la musique. Ma famille m’a naturellement mis en garde : « la musique, c’est bien, un métier, c’est mieux ». Mais j’ai persévéré et j’ai, surtout, rencontré les bonnes personnes au bon moment.
Je pense qu’on peut en vivre mais il faut 3 atouts : le talent, le travail et la chance. Moi, je me suis dirigé vers des études d’ingénieur du son; en même temps, je mixais. J’ai commencé à tourner et grâce à des rencontres, je suis arrivé à en faire mon métier. Il faut s’ouvrir aux autres, il faut oser ! Personnellement, j’écoute toutes les promos que je reçois car je suis curieux. J’en garde, j’en jette et j’en joue. Si le son me plait, je le joue.

Est qu’un artiste est à l’origine de ta vocation ? quelqu’un qui t’a inspiré et qui t’inspire encore ?

Non pas vraiment mais en ce moment, je suis inspiré par la house et j’écoute de vieux labels comme « soma » ou « fnac dance division » qui est devenu Fcom par la suite. Je fouille dans le passé et cela m’influence pour mes productions actuelles. D’ailleurs j’ai fait une série de mix sur mon soundcloud pour faire partager mes influences : La première « Hip / House, années 80 / 90 », la 2ème, « UR », et la 3ème « Hip / Hop » années 90

 

Penses tu que la production est un passage obligé pour réussir dans ce milieu ?

C’est sûr que cela devient complexe aujourd’hui. Avant, il suffisait de connaitre quelques personnes pour jouer; ensuite, il a fallu produire quelques morceaux pour jouer et maintenant, il faut être dj, faire des morceaux,  avoir une image et mettre en place une stratégie marketing pour être connu.

Peux tu nous parler de ton prochain EP qui devait sortir en novembre dernier ?

Oui, il sortira finalement le 20 décembre. Il s’appelle ClubLand« et sort sur FogBank Rec. Tout le monde connaît mon amour et passion pour la musique de club . Je pense que j’ai passé un tiers de ma vie dans les clubs . Le désir de danser , la sueur , le sourire , et avoir du plaisir sont mes motivations quand je suis en studio ou sur scène . Un soir , je suis tombé sur une photo de Matthias Haker .  Clubland est devenu évident et cette photo est devenue naturellement la couverture du nouvel EP.

 

Pourquoi ce label « Fogbank record » ?

Car ça me fait plaisir de sortir sur le label d’un pote. Je ne suis pas fidèle à un label; cela dépend de mes envies.

A Garosnow, tu feras un mix ou un live ?

C’est un mix qui est prévu. Le live comprend une structure, du matériel, et du monde (5/6 personnes pour l’image, le son, la lumière); c’est difficile à mettre en place.

 

Retrouvez Don Rimini sur les réseaux :

https://soundcloud.com/donrimini

www.donrimini.com
www.twitter.com/donrimini
www.myspace.com/donrimini
www.facebook.com/donrimini