Ixindamix (Audiotrix / Spiral Tribe) - TECKYO.com

Ixindamix (Audiotrix / Spiral Tribe)

Ixindamix (Audiotrix / Spiral Tribe)

Il n’est plus besoin de présenter la célèbre Ixindamix, membre du légendaire Spiral Tribe, Sound System initiateur de la Free-party en Europe. En 1991, le chemin d’Ixindamix ne cesse de croiser celui du soundsystem Spiral Tribe, et bientôt elle s’embarque avec eux dans l’aventure itinérante, découvrant les joies du Djing. Contraint de rejoindre le vieux continent, Spiral Tribe sévit alors partout en Europe. Initiée au maniement des instruments électroniques par Crystal Distortion et 69 db, Ixi installe dorénavant son live sur chaque party. Véritable laboratoire psychédélique, Ixindamix convie régulièrement le dancefloor à un voyage quasi mystique au pays du groove version dance.

Elle sera présente le 20 janvier à la soirée « Born to Rave » au Double Mixte (Lyon) sur le plateau HardTeck / Tribe.

1°) Tu es présente sur la scène « rave » française depuis ses débuts et tu as permis son développement en France, avec l’installation des spiral tribe en France. Depuis 25 ans, que retiens tu de ce mouvement ? Quel regard portes tu sur la scène actuelle française ?
C’est une grande question ! En quelques mots, avoir contribué en partie à la croissance du mouvement Rave en France est quelque chose dont je suis fière aujourd’hui. Ça a été une grande aventure dont je garderai toujours des souvenirs mémorables. Je ne suis pas toute la scène actuelle française en ce moment, mais de nombreux artistes et DJs sont très talentueux et continuent à faire vivre et évoluer cette scène avec beaucoup de talent et d’énergie.

2°) As tu de la nostalgie pour cette période des « spiral tribe » ? Est ce que pour toi, l’état d’esprit des Spiral :« free music for free people » est toujours d’actualité ou est le marqueur d’une époque révolue ?

Beaucoup de temps est passé depuis les premières belles fêtes Spiral Tribe, et le monde a beaucoup changé. Je n’aime pas la nostalgie, même si je considère mes jours passés aux côtés des Spiral Tribe probablement comme les meilleurs moments de ma vie. Dans l’histoire, il y a toujours des belles époques qui marquent la naissance d’un mouvement musical, comme le rock’n’roll, le punk etc.. Je m’estime très chanceuse d’avoir fait partie de cette révolution musicale électronique, et d’avoir été au « bon endroit au bon moment » pour rencontrer les Spiral Tribe. Mais j’ai aussi toujours pensé que c’était mon destin.

3°) Mixes tu encore sur vinyls pour certaines occasions ?

J’ai une très large collection de vinyles de styles très variés : electro 80’s et acid house, techno old school, breakbeat, funk et drum and bass.. en passant par des musiques de toute les années Techno et Rave. J’ai commencé un peu à rejouer sur vinyls à Berlin parce qu’on y trouve toujours des platines, de très bonne qualité, installées en club. Mais aujourd’hui, quand je voyage pour mixer, je préfère le digital, parce que ça donne accès à un énorme choix de titres disponibles. On peut alors faire des sets assez fous, dans tous les sens ! Mais jouer en live machine improvisé reste toujours mon truc préféré !

 

4°) Peux tu nous parler de ton label Audiotrix et de tes projets personnels ?

Depuis deux ans, j’ai déménagé à Berlin, et commencé un nouveau projet, Freaky 23. On organise des soirées underground à Berlin qui marchent très bien. Dans cette capitale du clubbing, je pense qu’on a apporté une fraîcheur musicale parce que nous proposons quelque chose de différent de la techno et la minimale qu’on trouve beaucoup là-bas. En ce qui concerne les labels, j’ai lancé un nouveau label digital qui s’appelle Rez Up Recording. (« Rez » un diminutif pour « résonance »), dans lequel on pousse certaines fréquences pour accentuer le mix.  Je sors également des morceaux sous le peusdonyme de Racket Alert, un projet live que j’ai réalisé avec mon copain, lui percussionniste électronique, et moi exclusivement sur machine. J’ai aussi sorti un mini album de mon projet Bad Girlz avec la chanteuse Sim Simmer : « Lov Viz ». Il est composé de cinq titres avec des paroles en anglais qui couvrent des sujets très variés !

Avec tous ces projets en parallèle, Audiotrix a fait une petite pause mais je pense bien revenir avec une nouvelle sortie vinyl en 2018. Reste à trouver le bon plan pressage à Berlin !

5°) Penses tu qu’il est plus difficile d’être reconnu en tant qu’artiste et dj quand on est une femme  ?

Je pense que c’est sûrement plus difficile pour les femmes mais c’est aussi une question de motivation. Pour ma part, j’ai eu la chance de rencontrer Spiral Tribe qui m’avait donné l’opportunité de m’exercer sur leurs platines et de mixer à des soirées quand j’ai pu atteindre un certain niveau. A l’époque, les DJ femmes étaient très rares. En même temps, j’étais complètement obsédée par la musique et je pense que personne n’aurait pu m’empêcher de réussir. Il faut croire en soi-même et en sa musique ! Avec la naissance du mix en digital, il y a tellement de personnes qui deviennent djs aujourd’hui. Je pense qu’il devient aussi difficile pour des hommes d’être reconnus, à notre époque.


Trailer Born To rave : 20 janvier 2018 à Lyon

https://www.youtube.com/watch?v=RLD39l2LKlM

Lien de l’event facebook : : https://www.facebook.com/events/154012348674939/